En 1941, un savant polonais, le Professeur Józef Bujnowski, avait été forcé par les nazis à faire des recherches sur la possibilité de faire des voyages temporels. Il était alors détenu au Centre de recherche de Kummersdorf. En 1945, à quelques mois de la défaite du IIIe Reich, il avait pu réaliser quelques tests sur le Kron 6000, la machine qu’il avait conçue pour se déplacer à travers le temps mais, ne voulant pas qu’un appareil aussi redoutable tombe entre les mains d’Hitler, il avait simulé un accident.

 

Une explosion dans le laboratoire avait pulvérisé tout ce qui se trouvait dans un rayon de 20 mètres du Kron. En réalité, le Kron n'avait pas été détruit. Le Professeur était parvenu à propulser la machine dans un espace temps différent.

Selon les calculs qu’il avait faits, la machine devait réapparaître cinq ans plus tard.

Ce ne fut pas le cas!
Bujnowski avait été déclaré mort à la suite de l’explosion.

Ce n’était pas le cas non plus! Il s'était chrono-déplacé avec le Kron!

À la recherche du temps perdu...

métaKron

Site réalisé par émerGens TES

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now